5 trucs pour un "brainstorm" efficace

 
 
 

Qui n’a jamais rêvé de créer la campagne parfaite, ou la ligne du siècle en un temps record? Voici 5 astuces pour vous mettre dans les meilleures dispositions de création.

Le chiffre magique

Pour être efficace, l’équipe est importante et « le talent brut » des individus est à considérer, mais ce n’est pas non plus ce qui est le plus important. Pour qu’il y ait une surenchère d’idées, mieux vaut être 3 ou plus, au maximum 6. Lorsque vous travaillez à 2, vous avez tendance à tomber dans un mode de compétition, souvent inconsciemment, et vous passez beaucoup plus de temps à tenter de convaincre l’autre de la valeur de vos idées qu’à en chercher de nouvelles. Lorsque vous travaillez à 3 ou plus, vous avancez plus rapidement et il y a moins de confrontations d’ego.

Il est aussi préférable d’avoir autour de la table des personnes occupant des postes différents. Vous vous assurez ainsi d’être entouré d’individus qui réfléchissent en fonction des objectifs de chacun de leur département. Vous arriverez donc plus rapidement à bâtir une campagne 360.

Les périodes de travail et de repos

La concentration et la disposition à créer ne sont malheureusement pas des ressources inépuisables. Le temps optimal pour la création est de 20 minutes; quand vous êtes sur une bonne lancée, vous pouvez continuer, mais quand vous sentez l’impasse, changez de projet ou laissez vous inspirer en flânant sur les médias sociaux. La recherche fait partie de la création.

L’espace engendre les idées

Il faut de l’espace pour que les idées circulent. L’endroit où l’on brainstorm est primordial;  il faut pouvoir se lever, se dégourdir, se coucher, se lancer la balle au sens propre et figuré. Et si vos murs ne vous disent plus rien? Changez de lieu, ou habillez vos murs différemment! Les tableaux et les surfaces aimantées seront vos meilleurs amis.

Roche, papier, post-it!

Vous avez beau être super techno, lorsque vous écrivezsur un clavier, vous avez tendance à vous autocensurer. Quand vous créez sur papier, vous travaillez le style, l’espace, les couleurs, ordonnez vos idées de façon intuitive. Vous pouvez aussi les faire circuler de main en main, les afficher, les déplacer. N’oubliez pas que la création est cérébrale, mais qu’elle passe aussi par le corps. Avez-vous déjà remarqué comment vous faites des percussions avec vos mains, comment vous tapez du pied quand vous êtes concentrés? Organisez vos outils pour laisser libre court à vos impulsions.

Les bonnes mauvaises idées

Les mauvaises idées engendrent les bonnes,  vous ne devriez donc pas en avoir peur. Nous sommes tous conditionnés à ne pas exprimer les idées que nous jugeons mauvaises, pour ne pas nous sentir jugés par nos collègues. C’est toutefois en les partageant que vous vous rendrez disponible pour trouver mieux, rebondir sur elle, les approfondir. Il faut aller au bout du cliché pour en sortir. Il faut explorer toutes les possibilités pour retenir les meilleurs.

Bonne création!

 

Article écrit par :